Things are not what they seem to be.
MIL.OA. Ce projet de dingue qui est passé pour l'idée d'un fou à son origine a été construit par Jess Cameron. Un visionnaire et mystérieux bonhomme qui mène son équipe d'une poigne de fer.
Cette structure qui semble parfois dotée d'une conscience a donc un dirigeant, ses adjoints, sa police, ses lois, ses corps de métier, son hôpital, son école, son collège et son lycée et même ses lieux de culte. Tout cela pour prendre soin de ses habitants, ses citoyens de la naissance à la mort.
MIL cache derrière ses rideaux et ses light show un terrible secret. Sauras-tu le découvrir ?
Les Règles des Lieux Contexte et Modalités de JeuChoisir un personnageBienvenue Invité !Se présenterPartenariat
A savoir
# Jeu réservé aux + 16 ans !
# Vous devez créer un compte "Joueur" pour commencer ...
Contexte actuel
Quelle réalité sordide se cache derrière MIL.OA ?
◘ Traquez les indices qui vous mèneront sur la piste d'I.L.R.P. en restant aux aguêts des rumeurs de MIL.OA.!
◘ Laissez-vous séduire par l'éventail de plaisirs auditifs que vous offre le festival en allant faire un tour du côté des Stages.
◘ Découvrez la vie quotidienne de nos festivaliers, émaillée de suspens, d'amour et de désillusions. Passions, amitiés se tissent dans une ambiance survoltée.
Evénements
◘ MIL.OA est actuellement installé en Allemagne, à Francfort.
◘ Les concerts ont débuté depuis le 7 août !
◘ Une mystérieuse organisation fait pression depuis des mois sur certains musiciens.
◘ Des événements étranges se produisent quelques jours avant le début du festival.
◘Jess Cameron, son créateur, est dans la tourmente après les révélations de son meilleur ami.
◘ Qui est cette jeune femme inconnue qu'il a pourtant l'impression de connaître ?
MIL.OA.
Music is Life Open Air

Partagez
 

 [flash-back,Helsinki-Vantaa Airport, MAY 24th 2044] Two hearts, two throats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MUSICIANS
Messages : 10
Date d'inscription : 17/08/2018
Ariana Sopialeto
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
Petite ballerine fière et fragile sur ses pointes à sept ans, je voulais plaire à ma mère. Jeune soprano alto à quatorze, je voulais plaire à mon père. Devenue mezzo, j'ai voulu plaire à Tom. J'avais vingt-deux ans mais je le connaissais depuis mes dix-sept ans. Et je crois bien que je suis tombée amoureuse dès ce premier instant. Il était un des invités de mes parents diplomates. Tom n'était pas comme moi, soumis à sa famille. Il était en conflit avec elle et l'a exprimé haut et fort ce soir-là. J'ai perçu en lui autant d'ombre que de lumière et toute la complexité de son âme. Mais a-t-il perçu la mienne ?

Des années se sont écoulées et nous avons partagé bien des aventures musicales et affectives. J'étais là quand il a perdu son père sans avoir pu se réconcilier avec lui. J'étais aussi à ses côtés lorsque son grand-père est décédé, le laissant à la tête d'un empire financier. Chacune à leur manière, ces pertes l'ont affecté et j'ai vu le jeune homme rebelle que j'aimais s'assombrir puis devenir secret, comme s'il était rongé par le remords tout d'abord, puis par quelque chose de bien plus sombre. Quelque chose qui le dépassait. Toujours est-il que ces deux décès ont changé l'homme que j'aime secrètement au point de créer comme un mur infranchissable entre nous. Je sais que les autres membres du groupe ont aussi perçu ce changement et s'en sont accommodés plus ou moins bien.

Pour ma part, j'ai toujours cru que la passion de la musique qui nous unissait serait la plus forte. J'ai tenté d'être toujours à ses côtés, prête à entendre des confidences qui le soulageraient de ses démons, mais elles ne sont jamais venues. Plusieurs fois nous nous sommes rapprochés, mus par une force qui était bien plus que de l'amitié, mais chaque fois, il a fait marche arrière en disant qu'il préférait protéger ce lien amical qui nous liait et qui, à ses yeux était sacré. Entre risquer de le perdre totalement et conserver ma place d'amie privilégiée auprès de lui, j'ai choisi de préserver ce que j'avais. Je dois puiser courage pour soigner ma souffrance dans ce qui nous lie encore. La musique. C'est pourquoi j'ai longtemps hésité à m'envoler pour Helsinki afin de passer cette audition pour laquelle j'avais été sélectionnée. Il s'agissait de Lakme, l’Opéra de Leo Delibes. Je m'étais entraînée en secret sur mon livret et je ressassai encore en muette, ma partition, assise sur ma valise dans la file d'attente des douanes qui fouillaient nos bagages. J'avais un trac énorme et Tom n'était pas là pour tenir ma main et la serrer dans la sienne.

J'avais les écouteurs sur les oreilles et le duo des fleurs s'épanouissait dans mes tympans. Je n'entendais pas le douanier qui me demandait d'avancer. Des doigts légers, appartenant à une personne se situant derrière moi dans la file, me ramenèrent à la réalité en tapotant doucement mon épaule. J’ôtai l'un de mes écouteurs en sursautant et me retournai. Cette main gracieuse, presque enfantine appartenait à une belle jeune fille au look très spectaculaire, mais à la beauté indéniable.  Je m'excusai de ma distraction en rougissant et en montrant comme circonstance atténuante mes écouteurs. Contre toute attente, j'eus droit à un sourire et à deux pouces levés de la jeune fille.
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUSICIANS
Messages : 6
Date d'inscription : 04/11/2018
Keïko Sumato
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
Ahlala ! Que les Finlandais sont gentils et décontractés ! Enfin, ceux que j'ai croisés jusqu'à présent le sont! Bon, en revanche, à l'aéroport, c'est comme partout ailleurs. On attend pour enregistrer ses bagages, et c'est fou ce que j'en ai beaucoup. On attend pour valider son billet, et quand on est étranger, il faut parler anglais. Heureusement, les hôtesses d'accueil parlent très bien anglais, avec un accent rigolo. Enfin, je suppose que moi aussi, j'ai un drôle d'accent à leurs oreilles. Cela donne des quiproquos assez étranges quand même parfois.

Ce qui me met de bonne humeur ! Je suis quelqu'un d'assez joyeux et quand vient le moment d'attendre encore pour le passage à la douane, je me sens toute joyeuse d'aller de Tampere à Helsinki pour découvrir la capitale de ce pays aux mille lacs ! C'est le contraire de chez nous ici. Nous avons des îles entourées d'eau. Eux ils ont des lacs entourés de terres. Je trouve ce pays très beau. Leurs habitants aussi. D'ailleurs c'est drôle, certains sont blonds aux yeux bleus et d'autres sont bruns et ont les yeux bridés. Il y a aussi des roux. Je suis fascinée par les roux.

Dans la file d'attente de la douane, il y a devant moi une femme  aux longs cheveux bruns qui semble plongée dans ses pensées. Elle est assise sur sa valise et lorsque le garçon devant elle avance, elle ne bouge pas. Je me déplace pour voir la raison de cette absence de réaction et je la vois de profil. Elle est vraiment très belle.
Ses lèvres bougent mais aucun son n'en sort. Je tends l'oreille et j'entends de la musique. Il me faut peu de temps pour comprendre qu'elle écoute de la musique grâce à ses écouteurs. Voilà la raison de son immobilité. Cela m'ennuie de la déranger, mais tôt ou tard les passagers vont s'impatienter et le douanier aussi. Alors je lui tapote gentiment l'épaule. Elle sursaute et je comprends bien. J'apprécie aussi peu qu'on fasse éclater la bulle dans laquelle la musique me protège.

Elle ôte un écouteur et j'entends le Duo des Fleurs de Lakmé. J'aime beaucoup cet Opéra. Lorsqu'elle s'excuse, je lui souris et je lève mes pouces pour la détendre.

- Quel beau duo ! M'exclamai-je. J'aime beaucoup cet Opéra ! Mais je crois que ce monsieur aimerait que la file avance ! dis-je, toujours souriante, en lui désignant le douanier en uniforme qui la dévore des yeux.

Ma parole on dirait qu'il a vu une apparition ! C'est en bégayant qu'il lui demande ses papiers d'identité. Certes, cette femme est très belle et a une classe très particulière, mais la façon dont le monsieur la regarde me met la puce à l'oreille. Un peu curieuse, c'est un de mes plus gros défauts, j'observe le manège lorsqu'elle sort son passeport et sa carte d'embarquement.

©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUSICIANS
Messages : 10
Date d'inscription : 17/08/2018
Ariana Sopialeto
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
La jolie demoiselle qui m'avait ramenée à la réalité ne cacha pas son enthousiasme en reconnaissant Lakmé. C'était rare qu'une si jeune personne connaisse cet opéra, mais mon interlocutrice était typée asiatique et je savais par mon père diplomate que les jeunes de ces pays étaient culturellement initiés à la musique lyrique dès le plus jeune âge, à l'école. C'était d'ailleurs une particularité que nous avions en commune avec eux en Finlande. La musique en général avait une part importante dans notre éducation. Je lui rendis son sourire sans avoir l'air surpris de la déroute du douanier qui contrôlait mes papiers. Puis je répondis aimablement à celle qui me suivait dans la file.

- C'est une oeuvre magnifique mais une sacrée vacherie à chanter. Souhaitez-moi bonne chance !

L'officier des douanes prit mes papiers puis se rendit dans le petit bureau qui jouxtait le comptoir de contrôle. Je soupirai mais gardai patience en me retournant vers la jeune fille pour lui murmurer "bienvenue en Finlande!". Je captai son haussement de sourcils un peu inquiet en voyant disparaître le douanier.  Un haussement de sourcils qui voulait dire "y aurait-il un problème ?" Je lui adressai un petit clin d’œil complice pour la rassurer autant que pour me rassurer. Tout était encore possible, comme le fait que Tom surgisse comme une tornade dans le hall de l'aéroport pour me demander des explications pour ma fuite en douce. Je savais qu'il avait des relations et qu'un appel à la bonne personne de sa part pouvait me faire rater mon vol. C'était d'ailleurs bizarre, quelque part, je l'espérais presque autant que je le redoutais. Prendre part à cette audition était une décision que j'avais prise sans en parler à Tom ni à aucun membre du groupe. J'aurais pu me confier à Jimmy ou à Nick, mais cela les auraient mis en port à faux avec Tom et je ne le voulais pas. C'était la première fois, depuis que j'avais rejoint le groupe, que je prenais une décision pour ma carrière qui n'était pas en lien avec. Sans avoir vraiment l'impression de faire quelque chose de mal, j'avais un peu le sentiment de les trahir ou de leur mentir. Je n'en menais pas large quand le douanier revint avec un collègue visiblement plus gradé que lui. En même temps je rageais de me sentir coupable de quelque chose et je m'en voulais d'être si vulnérable aux possibles réactions de Tom.

- Tout est en règle Mademoiselle. Mon supérieur souhaiterait vous parler ... Dit le douanier en me tendant mes papiers.

Je ressentis un grand moment de doute et de solitude. Le gradé eut un hochement de tête pour me saluer et me glissa un cd en murmurant:

- Mademoiselle Sopialeto, me feriez-vous l'honneur de dédicacer ce cd pour moi et ma famille ? Nous sommes tous fans de Dawn Symphony et de votre talent particulièrement.

Poussant un soupir de soulagement, mais tout de même inquiète que la révélation de mon identité ne provoque un mouvement de foule, je hochai la tête de bonne grâce en signant le cd avec le stylo que l'homme me tendait.

Il le récupéra comme un trophée et ajouta "bon retour au pays Ariana ! "

J'acquiesçai et rangeai mon passeport tout en avançant dans l'aire d'attente, espérant que rien ne se mettrait en travers de ma route jusqu'à mon embarquement effectif. Derrière moi, la jeune femme présentait à son tour ses papiers.
©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUSICIANS
Messages : 6
Date d'inscription : 04/11/2018
Keïko Sumato
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
La magnifique femme qui présente maintenant ses papiers au douanier m'a mis la puce à l'oreille. Pourquoi veut-elle que je lui souhaite bonne chance?  Elle a parlé des difficultés de chanter ce duo des fleurs. Même si techniquement, je n'ai aucun bagage lyrique, j'imagine sans peine le niveau exigé pour interpréter un tel chant. Est-ce qu'elle va vraiment le chanter ? Est-ce une chanteuse lyrique ? Est-ce que cela justifie vraiment la nervosité qu'elle tente de masquer ? On ne me la fait pas à moi. Entre femmes on voit des signes qui ne trompent pas. Pourquoi son regard balaie-t-il fébrilement le hall d'enregistrement, comme si elle s'attendait à voir débarquer un commando militaire armé jusqu'aux dents ? Parfois je suis une vraie fouine aux aguets. Même mes amis me le disent. Rien n'échappe à ma sagacité. J'aurais pu être détective ou espionne selon eux.

Pour ne pas embarrasser ma voisine, je fais mine de fouiller dans mon sac à dos pour trouver mes papiers mais je n'en perds pas une miette. Je suis un peu inquiète pour la sympathique personne qui me précède lorsque le douanier embarque ses papiers dans un bureau attenant. Et si cette femme était une espionne internationale et que j'assistai à son arrestation ? Oh lala! Voici qu'un douanier plus gradé fait son apparition! Je frissonne malgré moi, mon regard allant de ma voisine à l'homme en uniforme. L'affaire prend une tournure tout à fait inattendue lorsqu'il lui tend un cd ... Un cd de ... DAWN SYMPHONY ! Mais que j'ai été bête! Je le réalise d'un coup ! Cette femme, ce visage me semblait familier depuis le début. Et pour cause. C'est la chanteuse d'un groupe qui est très apprécié chez nous, au Japon! Dawn Symphony, bien sûr !

Je m’assois sur ma valise, pour le coup, hébétée de cette révélation. Ariana, puisque c'est son prénom, se montre très gentille envers ce fan inattendu que je comprends très bien. Je partage son admiration pour le talent de ce groupe, ses mélodies, son guitariste et fondateur, et bien entendu, pour sa chanteuse, Ariana  Sopialeto. C'est sûr, chez nous ils sont aimés surtout des fans de metal, mais le charisme de leur chanteuse est comme une ambassade de classe fashion. Ça fait partie de notre fascination pour le glamour européen.

Je me fais discrète lorsqu'elle récupère ses papiers et je tends les miens à mon tour, bien moins impressionnants, car je ne suis qu'une petite chanteuse metalleuse d'un groupe nippon. Je suis  aussi bluffée qu'un douanier soit fan de metal, mais c'est vrai qu'on est en Finlande, une des patries du genre. Je souris, toute contente de faire ce voyage pour découvrir ce pays. Je pensais passer incognito mais à ma grande surprise, le chef douanier qui a décidé de prendre en main le contrôle hausse le sourcil et s'exclame  dans sa langue natale. Je suis bien incapable de comprendre ce qu'il dit, ma connaissance du finlandais, ou plutôt du suomi étant très limitée. Mais voilà qu'il se reprend en anglais et s'exclame:

- Mais c'est le matin du metal ici ! Voilà Miss Sumato à présent ! Ahh si ma nièce était ici! Malheureusement, je n'ai pas de cd de Lovegun à faire dédicacer ! Regrette le brave homme.

Voilà que le regard de l'homme fait des va et vient entre Ariana qui s'éloigne avec son bagage à main et moi.

- Un meeting ? Un duo à venir, peut-être ?

Je hoche négativement la tête en soupirant et réponds en anglais:

- Simplement le hasard, monsieur, même si j'en rêverais ... Tenez, pour votre nièce ... Un  de mes mouchoirs en dentelles

Je lui tends le morceau de tissu que j'ai griffonné  à la va vite, ainsi que le contact de notre chargé de presse.

- Si votre nièce peut se rendre à Stockholm, nous y serons de passage pour un concert le 26 juin. Elle pourra se faire connaître auprès de lui et aura droit à un accès au concert et au backstage. Ajouté-je en souriant de plus belle.

Aux anges, il me rend mes papiers en me gratifiant d'un clin d’œil auquel je ne comprends rien et disparait dans son bureau. Une fois les contrôles franchis, je fais comme tout passager étranger: je tente de repérer ma porte d'embarquement. C'est alors que je sens une légère pression sur mon épaule. Une main s'est posée, telle un oiseau et me fait me retourner. C'est Ariana.

©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUSICIANS
Messages : 10
Date d'inscription : 17/08/2018
Ariana Sopialeto
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
J'avais repéré ma porte d'embarquement mais il restait encore une bonne quinzaine de minutes avant qu'elle n'ouvre. Alors que je m'apprêtais à aller m'asseoir avec mon bagage dans la zone d'attente lorsque j’aperçus la jeune fille qui me suivait dans la file et qui avait l'air un peu paumée. Je me souvenais de mes jeunes années à voyager pour rejoindre mes parents diplomates. Etre étrangère dans un aéroport et un pays dont on ne parle pas la langue pouvait être déroutant, même si on maîtrisait l'anglais. Je me dirigeai vers elle et posai ma main sur son épaule.

- Fais moi voir ta carte d'embarquement.

Elle me la tendit et je souris en jetant un regard sur le papier.

- On est dans le même vol, toi et moi. A quelques rangées de distance. Tu n'auras qu'à me suivre, si tu veux. Peut-être qu'on pourra échanger avec un passager compréhensif.  

Sans réfléchir davantage je la pris par la main pour l'inviter à venir s'asseoir avec moi.

- Je suis un peu nerveuse, j'ai hâte d'embarquer. Avoir de la compagnie me ferait plaisir et m'éviterait de trop angoisser avant mon audition. Tu veux bien ?

Je pressai sa main dans la sienne.

- J'ai tellement le trac ?  Mais et toi qu'est-ce qui t'amène dans nos froides contrées ?


J'avais cru entendre qu'elle avait un lien avec la même musique que moi aux exclamations de l'officier des douanes. Sans écouter les conversations, parce que ce n'était pas mon genre d'être indiscrète, il avait été difficile d'ignorer l'enthousiasme de cet homme lorsqu'il avait épluché les papiers de l'étrangère.

- J'ai cru entendre que tu étais dans la musique toi aussi ? Désolée, il était pas très discret ce douanier, bien que fort sympathique. Qu'est ce qui t'amène à Helsinki ? Tu vas donner un concert ?


Tandis que nous nous asseyions sur les sièges coquilles en plastique de la salle, je fouillai dans mon sac et j'en tirai des bonbons au miel et au thym.

- Tu en veux un ? Proposai-je. C'est très bon pour la voix.

Je contemplais le joli visage de la jeune asiatique. Ces peuples avaient vraiment une grâce particulière. Tout était délicat dans ses traits et sa silhouette, un peu aux antipodes de mon visage de walkyrie nordique et de ma grande stature. Faire la conversation avec cette jeune demoiselle qui était très sympathique d'ailleurs, me permettait de ne pas avoir de pensée angoissante au sujet d'un autre ange, nettement plus viril et blond qui risquait de surgir à tout moment dans le hall de l'aéroport pour me demander des explications que je n'estimais pas devoir lui fournir. Tandis que je jetai des coups d’œil inquiets à la file de voyageurs, je pris conscience que je ne savais même pas le nom de ma charmante compagnie.

- Je me rends compte qu'on ne s'est même pas présentées. Je m'appelle Ariana Sopialeto et je suis chanteuse. Et toi, vous ? Je peux te tutoyer ? Dis-je en lui serra la main à nouveau.

Voilà que je m'embrouillais et que je bafouillais lamentablement. Merci l'effet Thomas Savage !

©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUSICIANS
Messages : 6
Date d'inscription : 04/11/2018
Keïko Sumato
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
Je suis tellement impressionnée par la charisme d'Ariana qui prend les choses en main que je me laisse guider vers les sièges de la salle d'embarquement. C'est incroyable de découvrir qu'une artiste que les revues spécialisées présentent comme une diva capricieuse est en réalité une personne aussi gentille et prête à aider la petite voyageuse un peu perdue que je suis. Ariana n'est pas avare de paroles et de questions, mais derrière toute cette volubilité, je sens toujours une sorte de nervosité. Bien sûr elle me parle encore de son audition et je comprends son trac, mais quelque chose me met la puce à l'oreille.

Pourquoi n'arrête-t-elle pas de jeter des coups d’œil inquiets vers les files d'attente des passagers et même au delà ? Je tente de détendre l'atmosphère.

- Ohh ce serait vraiment top si on pouvait s'asseoir l'une à côté de l'autre. Et si ça peut t'aider à te détendre, ce sera avec plaisir. Mais je suis bien certaine que ton audition va bien se passer, tu as tellement de talent. C'est pour votre prochain album, vous allez y intégrer un extrait du duo des fleurs ? Qui va le chanter avec toi ? Nick ?


J'accepte le bonbon qu'elle m'offre et la remercie. Pour un peu je le garderais presque en souvenir au lieu de le manger. Mais cela pourrait être mal interprété et vexer Ariana. Je le glisse donc entre mes lèvres.

- Là je viens pour faire du tourisme. Pour nous la Finlande c'est pas que le pays du Père Noël, c'est aussi la patrie du metal. J'ai toujours rêvé de visiter un peu ton pays. Et bien sûr, je préfère aussi qu'on se dise tu. De toute façon en anglais on fait pas la différence, répondis-je en plaisantant, le bonbon au miel sur la langue.

Son autre question provoque un enthousiasme rêveur en moi... Faire un concert à Helsinki ! Quel pied ce serait ! Mais non, on n'a pas de date prévue en Finlande, malheureusement. Mais on est toutes impatientes de jouer devant le public nordique qui est fou et chaleureux parait-il.

- On va bien donner un concert mais en Suède, à Stockholm, le mois prochain. Je suis chanteuse oui dans un groupe de power metal japonais.


Je serre la main qu'elle me tend. On se présente très officiellement et je m'incline légèrement avec un grand sourire.

- Je suis Keiko Sumato, la chanteuse un peu fofolle de Lovegun ! Pan pan ! dis-je en éclatant de rire. Ils sont très bons ces petits bonbons, il faudra que j'en achète pour mes concerts.

Mais voilà qu'elle recommence à regarder ailleurs et quand je suis son regard, c'est toujours vers le grand hall de l'aéroport qu'il scrute encore et encore. J'émets un petit raclement de gorge pour reprendre son attention. C'est plus fort que moi, je n'aime pas voir les gens dans l'embarras et je ne peux m'empêcher de demander :

- Excuse-moi si je suis indiscrète Ariana, mais tu sembles attendre quelqu'un. Aurais-tu oublié quelque chose dans tes bagages qu'on devrait t'apporter ou quelqu'un devait-il venir te dire au revoir ?

A ce moment précis mon portable se met à vibrer et je fais un signe désolé à Ariana. Je dois répondre. C'est mon ami Tito qui est aussi mon styliste personnel. Ce qu'il m'apprend est contrariant et c'est à mon tour d'être préoccupée. La réservation de ma chambre d'hôtel n'a pas été bien faite à cause d'un bug informatique et voilà que je me retrouve sans hébergement à mon arrivée à Helsinki. Tout est complet maintenant. Je suis dans de beaux draps !

©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUSICIANS
Messages : 10
Date d'inscription : 17/08/2018
Ariana Sopialeto
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
L'enthousiasme joyeux de cette jeune femme était communicatif et me distrayait de mon angoisse pour l'audition, mais avait bien du mal pour m'écarter de la crainte de voir un Tomas remonté faire irruption dans l'aéroport pour me demander des explications que je n'estimais pas avoir à donner. Les questions de la japonaise me ramènent pourtant sur le groupe. Je ne peux pas lui en vouloir puisqu'elle semble être une fan de Dawn Symphony. Sa curiosité est sincère et bien légitime.

- Non, nous n'allons pas chanter le duo des fleurs avec le groupe. C'est comment dire ... Un chant beaucoup trop féminin pour que Nick puissent l'endosser avec moi, malgré tout son talent. Et je doute que Tom veuille apporter une touche plus féminine que celle qu'on a déjà en m'autorisant à faire un duo avec une autre chanteuse. Dis-je avec une pointe d'amertume dans la voix. Je vais à cette audition pour ma carrière personnelle.

Et je pensais pour moi-même, "sans l'accord de Tom et des autres". En suçant le bonbon au miel, la jeune femme continua de me parler d'elle et je la trouvais vraiment adorable avec son air de petite fille qui goûte une sucrerie. Mais je compris vite que l'illusion était trompeuse. J'avais une véritable aventurière devant moi. Une jeune fille prête au voyage pour explorer les contrées du metal. Je hochai la tête en souriant à ses propos.

- C'est vrai que 80% des Finlandais sont tombés dans la musique quand ils étaient petits et il parait que 60% font du metal un jour où l'autre. Je ne sais pas pour quelle raison. Répondis-je en riant.

Tout en me serrant la main, elle me dévoila qu'elle était plus qu'une fan de metal faisant du tourisme en Finlande. Elle était chanteuse comme moi dans un groupe de power metal japonais et ils allaient donner un concert à Stockholm dans un mois. Elle se présenta et je me fis la réflexion que son nom avait quelques consonances communes avec certains de nos patronymes. Evidemment avec l'accent japonais, c'était moins flagrant. Je ne pus m'empêcher de répondre en disant:

- Et bien moi Ariana, chanteuse totalement folle de Dawn Symphony ! Enchantée Keiko !


Cette Keiko me plaisait beaucoup. Elle avait l'air si libre de ses mouvements, si exubérante dans ses sentiments, et en même temps avec une retenue très polie. Une sorte de raffinement dont je n'avais pas coutume avec le groupe. Pourtant sa questions me perturba. Est-ce que c'était aussi évident que j'étais morte de trouille que Tomas fiche tout par terre en faisant un scandale ? Je connaissais le feu qui couvait en lui et je le savais capable du pire. Même déclencher une alerte à la bombe pour annuler les vols. C'était irrationnel. Personne ne me croirait parce qu'il présentait toujours ce visage tout en maîtrise et indifférence. Mais le Tom que je connaissais intimement était bien différent. C'était un être passionné qui ne supportait pas que quelque chose échappe à son contrôle. J'ouvris la bouche pour répondre à Keiko mais à ce moment son portable se mit à vibrer et je la laissai s'isoler pour prendre l'appel. Des mots échangés en japonais puisque je ne comprenais rien de ce qu'elle disait et je me détournai par discrétion. Elle raccrocha rapidement mais j'eux le temps de voir, très fugace, une expression de contrariété sur son joli visage. Elle revint à sa question.

- Encore désolée, donc tu attends quelqu'un ?


Je secouai négativement la tête tout en notant que quelque chose la tracassait.

- C'est moi qui suis désolée Keiko, d'avoir l'air si distraite. Mais je dois t'avouer que je respirerai quand l'avion aura décollé. Non je n'attends aucun coursier et j'espère que personne ne viendra me dire "adieu" avant le décollage. ... C'est Tom ... Je redoute qu'il fasse tout pour me faire manquer mon audition... Mais, est-ce que tout va bien pour toi ? Pas de mauvaise nouvelle, j'espère ?



©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MUSICIANS
Messages : 6
Date d'inscription : 04/11/2018
Keïko Sumato
Two hearts, two throats
~ Keiko  & Ariana ~
Who decides about my time to come?
Who is able to break through the circle of life and doom? ( Epica → Design your Universe )
Je tente de masquer mon souci face à Ariana, d'autant plus quand elle m'avoue la raison de sa nervosité. Je suis incrédule lorsqu'elle m'affirme qu'elle redoute la réaction de Tomas, le leader du groupe Dawn Symphony. Toute la presse spécialisée a toujours dépeint le groupe comme une belle entité unie et fraternelle, même si certains journalistes se sont laissés aller à insinuer qu'une idylle existerait entre le fondateur du groupe et la chanteuse. A vrai dire, en tant que fan, j'ai toujours trouvé l'idée séduisante d'autant plus qu'ils formeraient un couple magnifique. Mais Tomas Savage a toujours démenti les rumeurs en affirmant que leur complicité n'était qu'artistique et amicale. Des photos d'eux au bras de leur conquêtes du moment semblaient étayer ces affirmations.
Je fronce les sourcils et mets sans m'en rendre compte mes mains sur mes hanches, ce qui est un signe de protestation pour qui me connait.

- Mais de quel droit ferait-il ça ? Si tu as envie de tenter cette audition, tout le groupe devrait te soutenir ! Vous êtes comme une famille, pas vrai ?

Je réfléchis à ce qu'elle vient de me dire et je me souviens que Tomas Savage n'est pas finlandais mais américain. Peut-être ne comprend-il pas combien la musique est une passion pour son amie ? J’enchaîne innocemment ma question suivante.

- Que t'a-t-il dit quand tu lui as annoncé ton intention de participer à cette audition ? Et les autres membres du groupe, qu'en pensent-ils ? Tu leur as dit que cette expérience te nourrirait dans ta pratique et que ce bénéfice rejaillirait sur le groupe ?

Avant que je puisse entendre sa réponse, mon portable vibre à nouveau et je lui fais signe que je dois répondre. C'est Tito qui s'échine à me trouver une solution d'hébergement. Je prends son appel et à ses mots je manque de battre des mains. Il m'a trouvé une location de chambre chez l'habitant. Chez une vieille dame finlandaise qui habite au centre ville. Elle est férue de civilisation japonaise et attend mon arrivée avec impatience. Voilà un problème réglé. Il va me transférer l'adresse et la réservation.

Reste que ma nouvelle amie fait grise mine tandis que les haut parleurs de l'aéroport nous invitent à nous diriger vers la porte d'embarquement L47. Je me lève et prends mon bagage.

- Je crois que ton angoisse va prendre fin, Ariana. Cette annonce nous concerne. Il faut y aller. Tu m'expliquera tout dans l'avion, n'est-ce pas ?



©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[flash-back,Helsinki-Vantaa Airport, MAY 24th 2044] Two hearts, two throats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» [Flash Back] Une infiltration plus ou moins réussie[PV Hikari]
» (Flash-Back) Entrainement dés le plus jeune âge ! (PV Harlock Zora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIL.OA :: Elsewhere on Earth (zone RP) :: Scandinavia-